Gérer ses poubelles: trop simple pour qu’on y pense…


Il semble que mon dernier article en ait amusé plus d’un.  Il se classe dans la catégorie « Keep it simple » ou encore « Pourquoi je n’y ai pas pensé avant… ».  Je songeais à cela hier soir et je me suis remémoré une visite que j’ai effectué chez un futur client (qui ne l’est jamais devenu finalement…) il y a de cela de nombreuses années.

Pour vous mettre en contexte, il s’agit d’un manufacturier de portes et fenêtres qui est scandalisé par la quantité de carton qu’il génère par ses opérations et qu’il jette.  Il souhaite donc me rencontrer pour évaluer le type de service et la grosseur du conteneur pour expédier ledit carton au recyclage.

Avant de lui faire une offre, avec son accord, j’effectue une visite de ses activités.  Il a suffit d’une vingtaine de minutes pour comprendre que le carton servait de protection entre chaque plaque de verre nécessaire à la fabrication des fenêtres.  Une fois le verre retiré, le carton est jeté et le chariot réutilisable retourné au fabricant.

Je pourrais m’arrêter ici et vous auriez deviné ma recommandation: réexpédier le carton à son fournisseur avec les chariots.  Un appel placé chez son fournisseur et ce client, qui n’est n’en a jamais été un, vous comprenez maintenant pourquoi, a économisé une somme appréciable en gestion de déchets, fait maigrir ses poubelles, diminuer les coûts de manutention à l’interne et permit de diminuer les coûts de son fournisseur.  Que souhaiter de plus?

Une règle d’or existe dans notre domaine: « Le déchet le moins coûteux est celui qui n’est pas produit ».

Cette histoire, comme bien d’autres, est savoureuse puisqu’elle met en évidence que les solutions les plus rentables sont parfois les plus simples…  Tout un chacun possède des exemples dans leur milieu de travail de solutions simples qui ont fait la différence. 

Curieux de nature, j’aimerais bien que vous les partagiez avec nous.  Laissez-moi un commentaire ci-dessous ou écrivez-moi à journal@gestionricher.ca .

3 Responses to “Gérer ses poubelles: trop simple pour qu’on y pense…”

  1. Bonjour!

    J’ai eu une idée semblable il y a quelque temps.

    Je travaillais pour une organisation qui était responsable de l’animation de plusieurs comités de concertation. Nous commandions souvent des repas chez le même traiteur, des repas servis dans de magnifiques plats de plastiques noirs. Les plats étaient ensuite lavés puis mis au recyclage.

    Je savais que ces plats étaient coûteux pour le traiteur et je savais que, dans le domaine alimentaire, la marge bénéficiaire est mince. J’ai donc pensé leur remettre leurs plats bien lavés lors de la livraison suivante. Nous avons instauré ce système ensemble de reprise de plats. Aujourd’hui, le traiteur dépose un joli signet près des plats livrés, sensibilisant les clients à la réutilisation des contenants et leur offrant de les reprendre… à la prochaine livraison.

    L’art à la fois de réduire ses inventaires et de fidéliser sa clientèle…

    • Il s’agit là d’une excellente initiative. D’ailleurs les services de traiteurs partent de loin… Mais comme ailleurs, nous trouvons des fournisseurs de plus en plus sensibilisés… avec l’aide de leurs clients! Merci Lyne!

Trackbacks

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :