Archive for août 27th, 2010

27 août 2010

Notre voiture hybride: si c’était à refaire…

Comme entreprise, notre bulletin n’est pas sans tache.  Si vous saviez le nombre de véhicules à gros cylindré et de SUV qui y sont passés ces 15 dernières années…  Le moindre des mals, c’est à tout le moins d’en avoir pris conscience.

Soucieux de faire notre par pour réduire notre impact environnementale et de réduire, en particulier, nos émissions de gaz à effet de serre, nous avons entrepris des modifications dans la constitution de notre flotte de véhicules.  En 2005, nous avons fait l’acquisition d’une voiture Smart, produite par Mercedez.  Compact, moins énergivore, elle convient parfaitement pour les représentants qui devaient se rendre chez les clients.

De 2005 à 2007, nous avons opéré un vaste programme de rajeunissement de la flotte de camions munis de moteurs plus performants par rapport à leurs émissions.  Bon coup pour l’atmosphère, moins bon pour l’économie de ressources et nos poches!  Ces moteurs consomment près de 30% de plus en carburant.  Mais bon, qu’est-ce que l’on ne ferait pas pour…

Dernière venue, la voiture hybride.  Il y a effectivement un an, nous faisions l’acquisition d’une voiture de modèle Prius fabriquée par Toyota.  Avec une excellente performance à l’égard de la consommation, elle est nettement plus spacieuse et confortable (surtout pour les longs trajets) que le Smart.  Alors que cette dernière est clairement dédiée à une application urbain (elle devient désagréable à conduire sur l’autoroute, surtout par épisodes de grands vents), la Prius donne une meilleure performance dans une multitude d’application.

Bien sûr, vous le savez, Toyota a connu des difficultés depuis les derniers mois avec certains éléments mécaniques et de programmation.  Soyez rassurés: les petits inconvénients que nous avions pu connaître par rapport au freinage sur chaussée glissante ou fortement abîmée ont disparus suite à sa reprogrammation.

Le nerd de la guerre maintenant: est-ce rentable?  Les véhicules hybrides ont la réputation d’être plus dispendieux à l’achat que d’autres véhicules de même catégorie.  Alors, qu’en est-il?  Ma réponse est toujours la même: quelle ligne regardez-vous dans vos résultats financiers, celle du haut ou la dernière en bas?  Le fait est que selon l’application que vous en faites, l’achat pourrait ou ne pourrait pas se justifier.  Dans notre cas, le compte est bon, sur les 49 000km réalisés,avec une moyenne de 4,8 litres aux 100 km (nous avons fait jusqu’à 3,7 litres, mais nous devenions un obstacle sur la route pour les autres usagés…), nous avons épargnez près de 3 300 litres.  Le surcoût est déjà remboursé!

Après un an, si c’était à refaire?  Nous ferions la même chose, c’est clair!