Biodégradable ou compostable ?


Il existe beaucoup de confusion entre les sacs biodégradables et compostables.  Bien que ces termes semblent être des synonymes, il n’en est rien.  Voici ce qui les distingue et comment les reconnaître.  

Les sacs compostables sont généralement composés de fécule de maïs.  Pour être certifiés compostables, les sacs doivent se dégrader à la même vitesse et dans les mêmes conditions que les matières organiques et ne laisser aucun résidu. Les sacs compostables sont généralement certifiés par des organismes indépendants et comportent l’un des logos suivants.

 Le procédé de compostage dure généralement 6 mois.  Toute matière qui prend plus de temps à se dégrader devient un contaminant.  Bien sûr le compost est tamisé à la fin du procédé, mais la quantité de sacs de plastique rend tâche très difficile et très onéreuses. De plus, la présence de corps étrangers peut grandement compromettre la qualité du compost.

Les sacs (oxo)biodégradables sont fabriqués de polyéthylène, tout comme les sacs de plastique conventionnels, et comportent souvent le triangle de plastique numéro 2 ou 4. Un additif est simplement ajouté afin qu’ils se dégradent plus rapidement en présence de lumière (ou de chaleur) et d’oxygène. Ils prennent cependant plus d’un an à se décomposer complètement dans les conditions optimales.  Ils ne sont donc pas compostables. En fait, les sacs biodégradables offrent très peu de gains environnementaux : ils sont réutilisables pour un temps limité seulement; ils ne sont ni compostables, ni recyclables. Comment fabriquer des produits recyclés durables à partir de plastique biodégradable? C’est incohérent. Dans le site d’enfouissement, les sacs biodégradables ne se dégraderont pas non plus car les conditions nécessaires (oxygène et lumière) ne sont pas au rendez-vous.  Le seul avantage de ces sacs est que s’ils se retrouvent dans la nature, ils se dégraderont en quelques années plutôt qu’en 400 ans ! 

Seuls les sacs certifiés COMPOSTABLES sont acceptés dans les programmes de compostage municipaux.  Il est cependant recommandé de vérifier auprès de sa municipalité,  acceptent seulement les sacs de papier afin de limiter la confusion des sacs biodégradables.

Publicités

One Comment to “Biodégradable ou compostable ?”

  1. Bonjour,

    Nous avons rédigé différents articles sur notre blog sur la problématique des sacs biodégradables et compostables versus les sacs oxo (bio) dégradables qui se développent en Afrique.
    Nous venons de republier un texte à un candide au pays du plastique au Togo, client d’un fabricant d’adjuvants aux plastiques traditionnels.
    Il faut savoir que la pollution par les plastiques est un problème bien plus important en Afrique qu’en Europe, en raison de l’absence d’une gestion rationnelle et régulière des déchets.
    En Afrique, le passage des sacs plastiques aux sacs biodégradables et compostables (sans passer par la case oxo (bio) dégradable) est donc une nécessité absolue.
    La première étape se met en place dans la majeure partie des pays : celle de l’interdiction pure et simple des sacs plastiques en PE.
    Et les fabricants d’adjuvants Oxo sont bien entendu à l’affut pour proposer leur procédé miraculeux.
    http://h2ogabon.blogspot.fr/2013/06/droit-de-reponse-monsieur-donald-sodji.html

    h2ogabon@yahoo.fr
    http://www.h2ogabon.blogspot.com

    H2o Gabon est une ONG pour la protection de la Nature et de l’Environnement.
    Nous sommes présents au Gabon, Congo, Cameroun, Mauritanie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :