Une histoire d’amour avec Maurice cette année pour la St-Valentin…


Nous voici de retour pour une deuxième chronique portant sur notre séjour professionnel en entrepreneuriat à l’île Maurice. Depuis notre dernier récit, les rencontres se sont succédées et ont été toutes plus inspirantes les unes que les autres. En voici un bref aperçu:
 
Sous le charme d’une rencontre inattendue
Mercredi dernier, nous avons eu le privilège de rencontrer une des pionnières de l’entrepreneuriat féminin à Maurice, madame Aline Wong, fondatrice de l’entreprise L’Inattendu et designer de la ligne de vêtements L’In. Cette femme au charisme incroyable nous a partagé non seulement les points culminants de son parcours entrepreneurial (elle a débuté chez elle avec une machine à coudre et en étant son propre mannequin et emploie aujourd’hui plus de 120 personnes), mais nous a aussi charmées avec sa perception de l’entrepreneuriat qui, pour elle, est le moyen par excellence de donner un équilibre à sa vie (et lui permettre de concilier travail, famille et de pratiquer ses passion pour le golf et la plongée). Nul besoin de vous dire que nous avons magasiné un brin pour pouvoir garder avec nous un beau souvenir de cette rencontre.

Le Club Rotary
A notre retour, après une virée en autobus de trois heures dans le trafic (ouf!), nous avons également eu la chance de souper avec certains membres de la commission action professionnelle du Club Rotary qui tenaient une réunion dans le but de planifier les activités entourant la Semaine de l’entrepreneuriat qui aura lieu en mars prochain à Maurice. Ces derniers ont aussi le projet de créer une bande dessinée entrepreneuriale à l’intention des jeunes des écoles primaires de l’île Maurice. Bonne idée!
 
Cette passion d’entreprendre qui nous rassemble
Jeudi dernier, nous avons rencontré le responsable du dossier entrepreneuriat du ministère de la Jeunesse et des Sports. Il était étonnant de constater à quel point nous partagions une vision commune de l’entrepreneuriat jeunesse et qu’une belle collaboration pourrait naître entre le Québec et ce ministère. En après-midi, nous avons eu le grand bonheur de visiter l’école Richelieu dont les élèves ont jadis cultivé un magnifique jardin de fruits et légumes. Faute de moyens, le projet de jardin n’a pu se poursuivre, mais il est fort à parier que d’autres projets verront le jour dans cette école. Puis vendredi, nous avons terminé la semaine par une rencontre passionnante avec la présidente du National Women Entrepreneur Council et nous avons accompagné les étudiants de l’IFE dans la visite de l’entreprise de verrerie Mauritius Glass Gallery dont les produits de verre (coupes, lampes, mobiles et souvenirs) rayonnent partout à travers Maurice. 
 
PA-RA-DI-SI-A-QUE!
C’est ce de cette façon qu’on nous a présenté l’île Maurice dans notre guide touristique, et, après une semaine de séjour, nous pouvons vous affirmer que le qualificatif est tout à fait approprié. Les paysages sont à couper le souffle, mais ce qui nous séduit plus que tout, c’est l’incroyable gentillesse et la générosité sans borne des gens de l’île. Depuis le début de notre aventure, les Mauriciens sont notre plus beau coup de cœur!
 
À bientôt pour une autre chronique entrepreneuriale en direct de l’île Maurice.

Joëlle Bouchard, Noémi Lamoureux-Lalonde et Andréanne DuBois

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :